La maison bioclimatique Bâti Activ de Brest Messioual (29)

Lagence Maisons de l’Avenir de Brest est fière de vous présenter la première née des maisons écologiques Bâti Activ de Maisons de l’Avenir. Construite en 2015 cette maison passive a été la première à bénéficier des innovations de la Bâti Activ : des performances énergétiques qui surpassent les normes de la RT2012 et de loin ! Elle exploite de nouveaux modes constructifs pour que ses habitants profitent d’un meilleur confort de vie au quotidien.

Maison Bâti Activ de Brest Messioual

Si techniquement, cette maison à étage de 118 m² regorge d’astuces, elle n’en reste pas moins élégante. Notre bureau d’étude a créé et conçu les plans ; il l’a dotée de 4 chambres dont une suite parentale au rez-de-chaussée. La pièce de vie accueille une grande cuisine ouverte, avec un vaste plan de travail pour recevoir en toute convivialité. Cette maison témoin est construite sur la zone d’aménagement concerté (ZAC) de Messioual au 170 rue Marie Trintignant à Brest. Elle est visitable sur rendez-vous auprès de notre agence brestoise, pour vous permettre de découvrir le confort et les performances d’une maison bioclimatique Bâti Activ.

la zone d’aménagement concerté de Messioual, un nouveau quartier de Brest

Cette zone d’aménagement concerté, initiée par Brest métropole, remonte à juin 2006. Elle se situe à la limite de la commune de Bohars au Nord-Ouest du territoire communal de la Ville de Brest, à deux pas du boulevard de l’Europe. Le site du Spernot, dans lequel s’inscrit la ZAC de Messioual, se situe dans un espace verdoyant de plus de 100 ha, contigu à la vallée de la Penfeld.

La ZAC de Messioual est un nouveau quartier résidentiel de Brest métropole qui s’étend sur une trentaine d’hectares, dont 25 ha réservés à la construction de 600 logements. Un espace paysager de quatre hectares avec une aire de jeux pour enfants complètent l’aménagement du site.

Le concept innovant de la maison bioclimatique et passive Bâti Activ de Maisons de l’Avenir

Le concept Bâti Activ est la réponse innovante de Maisons de l’Avenir pour une maison écologique, indépendante, économe et active. La maison Bâti Activ se distingue d’une maison traditionnelle par sa conception bioclimatique et sa faible consommation d’énergie pour le chauffage ou la climatisation. La conception bioclimatique d’une maison a en particulier pour objectif de tirer parti des particularités du site d’implantation et de son environnement, en optimisant l’orientation de l’habitation pour profiter au maximum du soleil en hiver et s’en protéger en été. Une implantation bioclimatique prévoit d’optimiser l’exposition de la maison, pour atteindre jusqu’à 30% de surfaces vitrées exposées Sud, de plus qu’une conception classique (orientation de la maison Bâti Activ de Brest : Sud 52% – Ouest 43%).

La première Maison Bâti Passiv construite à Brest en 2015 par Maisons de l’Avenir

La maison témoin construite sur la ZAC de Messioual à Brest a été la première la maison « Bâti Passiv » construite par Maisons de l’Avenir. Ce concept qui a précédé la maison « Bâti Activ » visait à innover en proposant une habitation dont la conception bioclimatique soit 52% plus performante que la norme imposée par la RT 2012.
La RT 2012 a permis la réduction des coûts de consommation de chauffage, mais a également favorisé l’installation d’équipements de chauffage, tels que les pompes à chaleur ou les chaudières à condensation, dont l’entretien courant est onéreux (de 140 à 240€ par an). Ces dépenses d’entretiens usuels sont ainsi devenues un poste aussi important que celui des dépenses annuelles de chauffage, elles-mêmes.

Performances énergétiques et confort de vie

Un des objectif de cette maison Bâti Passiv étanche à l’air, parfaitement isolée et bénéficiant d’une implantation optimisée, était d’obtenir des performances énergétiques inédites pour une maison RT 2012.

Avec l’augmentation de l’isolation de 30 à 50% selon les parois et la conception bioclimatique favorisant les surfaces vitrées exposées sud, cette maison était une première lors de sa construction. Pour la première fois, des tests de perméabilité à l’air avec de tels niveaux de performance ont été réalisés dans cette maison écologique de Brest, pour garantir une meilleure isolation de la maison. De plus, la VMC a été optimisée par l’installation d’un réseau rigide.

Un gain sur le besoin bioclimatique Bbio et la consommation en énergie primaire Cep

La maison passive construite à Brest a permis d’obtenir une habitation plus confortable, plus lumineuse, plus efficace en termes de performance énergétique, sans aucun entretien de chauffage. Les points forts de ce projet :

  • Une solution de chauffage électrique, par panneaux rayonnants réduisant nettement l’empreinte carbone,
  • Par rapport à une maison RT 2012 : + 30% d’ouvertures, +33% de performance en perméabilité à l’air, de +30% à +50% de performance en isolation,
  • Un système domotique de pilotage à distance et de suivi des consommations.

    Le prix ce cette maison Bâti Activ s’élevait en 2015 à moins de 1520 €/m² (prix de vente TTC hors foncier). Le coût estimé de la consommation électrique pour les 5 usages réglementaires de la RT2012, s’élevait à environ 450€ par an.

    Ce coût estimatif a été établi par l’étude thermique du projet, hors abonnement, selon le tarif Blue option de base pour les 5 usages de la RT2012, dans les conditions normales d’utilisation prévues par la réglementation thermique en vigueur.

Un Bbiomax optimisé (besoin bioclimatique maximal)

Le Bbiomax (besoin bioclimatique maximal) est l’un des seuils à ne pas dépasser pour obtenir l’attestation RT 2012. Plus le Bbio est faible, moins la maison aura besoin de recourir à l’énergie du réseau pour couvrir ses besoins d’éclairage, de chauffage et de rafraîchissement.

Résultat pour la maison passive de Brest : Bbio max = 63.3 – Bbio du projet 30.3

Soit un gain de 52% sur le besoin bioclimatique de la maison Bâti Activ de Brest par rapport à une maison RT 2012.

Un Cep max optimisé

Le Cep est l’une des trois exigences de la norme RT 2012. Ce coefficient représente la consommation conventionnelle d’énergie primaire de la maison pour les cinq usages de la RT 2012 : chauffage, eau chaude, éclairage, rafraîchissement et auxiliaires. Cette exigence de consommation globale maximale d’énergie primaire est de 50 kWh/m²/an. Ce coefficient CEP max est modulé en fonction de la localisation géographique, de l’altitude, du type de bâtiment et de la surface moyenne des logements.

Résultat pour la maison passive de Brest : CEP max = 52.3 – CEP du projet = 50.6

Soit un gain en consommation d’énergie primaire de 3%.

bati-activ-brest-3

Une maison bioclimatique qui fait naitre des projets de construction

La maison témoin Bâti Activ de Brest a permis à de nombreux visiteurs de découvrir les avantages et le confort d’une maison passive. Les voisins de cette habitation sur le lotissement de Messioual font partie des brestois séduits par cette maison innovante.

Après cinq ans passés dans leur maison « classique » à Messioual, ils ont décidé de la revendre et ont pris contact avec notre agence de Brest pour préparer la construction d’une maison Bâti Activ dans la région brestoise.