Le Pin Douglas, c'est un as ! - Maisons de l'Avenir

Le Pin Douglas, c'est un as !

18/10/2019

Mais quels bois sont utilisés dans la construction de nos maisons ? Chaque essence a ses propriétés et ses usages. Mais si l’on veut s’inscrire dans une démarche écologique, exit teck, iroko et autres bois exotiques : s’ils résistent en général parfaitement à l’humidité et sont particulièrement résistants, vous imaginez bien que leur bilan carbone laisse à désirer… Penchons–nous donc sur quelques essences locales qui ont fait leurs preuves.

En France, il est coutume de conseiller les essences les plus locales possibles. Et pour cause, ces arbres offrent en général une bonne résistance aux principaux enjeux climatiques de l’endroit où vous bâtissez votre demeure.

Les principaux bois durs utilisés en France

Contrairement aux idées reçues, l’essence de chêne est assez rare en France de nos jours, et donc coûteuse. On la retrouve dans la construction des charpentes et des parquets, pour sa robustesse. Plus facile à travailler, l’essence d’hêtre est un allié de choix pour la confection de menuiseries, de plans de travail, de revêtements ou de parquets. Plus résistant et durable, l’érable est une essence prisée pour les parquets. Sa couleur claire contraste avec le brun du chêne ou du hêtre.

Et les bois tendres ?

Léger et particulièrement résistant, l’épicéa est majoritairement utilisé dans la construction des maisons… Mais il demande à être traité contre les ravages de l’humidité ! Pour les bardages et les finitions, penchez pour le cèdre, très résistant aux intempéries de votre région. Et enfin, le mélèze, au bois résineux, est idéal pour les aménagements… et la décoration.

Enfin, pour l’ossature et le bardage, les principales essences utilisées restent sans conteste le sapin et le douglas.

Le Pin Douglas est un arbre géant, de la famille des conifères, utilisé par Maisons de l’Avenir pour la construction de ses maisons ossature bois en Bretagne et Loire-Atlantique. Originaire des Etats-Unis, cet arbre fut importé en Europe au début du XIXe siècle. Moins grand que ses confrères américains, le pin Douglas produit en France mesure entre 45 et 60 mètres de haut.

Ses qualités furent repérées et le Douglas fut rapidement utilisé pour la construction. En effet, naturellement imputrescible, ce bois a une durée de vie très longue. Il supporte également l’exposition à une hygrométrie élevée, idéal donc pour la construction de maison à ossature bois en Bretagne. Son tronc droit et ses propriétés physiques (résistance, flexibilité, etc.) en font un matériau privilégié pour la construction des maisons à ossature bois.

Les caractéristiques du pin Douglas permettent la construction de maison à ossature bois avec des murs plus fins et tout aussi résistants qu’une construction traditionnelle. Combinée à une implantation bioclimatique, votre maison à ossature bois ne nécessite presque pas de chauffage. De plus, les maisons ossature bois de Maisons de l’Avenir sont préfabriquées : vous habitez plus rapidement la maison de vos rêves et vous économisez sur les intérêts intercalaires et loyers (si vous êtes locataire). Plus vite monté, c’est aussi un chantier propre et sec, prêt à habiter rapidement.

Cette solution présente l’un des meilleurs rapports qualité/prix/performance, une maison remarquablement isolée et économe en énergie.

Pour toutes informations sur votre future maison à ossature bois en Bretagne, contactez l’agence de Maisons de l’Avenir, votre constructeur de maison en Bretagne et Loire-Atlantique, la plus proche de chez vous !