Comment faire un potager dans sa maison neuve ?

Vous y êtes enfin ! Votre maison neuve est construite et les premiers meubles et valises sont déposés ! Que vous ayez choisi une maison écologique, une maison familiale ou une maison de plain-pied, une chose est sûre… Vous désirez un potager. Synonyme de plaisir et de détente en famille, un potager vous permet de consommer vos propres légumes. Un bon moyen pour faire des économies, favoriser le respect de l’environnement et les circuits courts. Cependant, vous ne savez pas par où commencer… Maisons de l’Avenir vous vient en aide !

Préparer son terrain après un chantier de construction

Votre maison neuve est telle que vous l’aviez imaginée : moderne ou traditionnelle, familiale ou encore écologique, mais pour votre terrain tout reste à faire. Le chantier a donné lieu à des excavations de terre, le terrain est en friche depuis de nombreuses années ou bien les engins de chantier ont tassé la terre par endroit : pas de panique ! En quelques étapes simples et avec un peu de patience, préparez votre terrain à accueillir un potager fertile et productif.

Commencez par nettoyer le terrain en enlevant les éventuels gravats. Retournez ensuite le sol avec une bêche ou une motobineuse. Cette étape permet d’aérer le sol et de relancer l’activité biologique. Vous pouvez ensuite enrichir la terre pour y apporter tous les nutriments qui aideront vos plantations à se développer. Pour cela deux solutions : le paillis et le compost ! Commencez par pailler votre potager, cela permettra de diminuer la pousse des mauvaises herbes, conserver l’humidité du sol et surtout stimuler l’enrichissement du sol. Pour pailler, désherbez la surface du sol, griffez pour aplanir la terre et enfin étalez le paillis de façon homogène

Au printemps, il sera temps de d’enrichir et de réchauffer votre potager par de l’engrais vert ou du compost. Le compost, c’est la transformation, par des micro-organismes et petits animaux, de déchets biologiques (épluchures, restes alimentaires, etc.) en un produit riche en nutriments. Cela permet d’obtenir un fertilisant 100% naturel ! Il vous suffit de vider vos restes de cuisine et de jardin dans un composteur (plus ils sont découpés, plus la décomposition est rapide). Attention à bien équilibrer les apports de déchets et à bien mélanger à chaque apport. Si vous n’avez pas la possibilité de faire du compost, un bon engrais suffira pour préparer votre sol. Vous transformerez ainsi votre terrain en un potager fertile pour profiter de vos propres fruits et légumes !

Installer un potager dans son jardin

Vous avez suivi chaque étape de préparation de la terre pour installer votre potager et vous disposez maintenant d’une terre meuble et fertile… mais où installer votre potager pour votre maison neuve ? L’emplacement idéal est une perle rare : un terrain plat au sol meuble, une exposition sud, un lieu abrité du vent, ni trop calcaire, ni trop acide… Complexe ! Vous pouvez interroger vos voisins pour savoir ce qui pousse chez eux et prendre le temps de réaliser des tests, mais cela peut vite devenir laborieux. La solution est de réaliser un potager surélevé en carré ou en butte. Ainsi, vous choisissez la terre adaptée pour votre potager et vous vous affranchissez des contraintes de votre sol.

L’emplacement idéal est donc ensoleillé et à l’abri du vent. Une fois cette zone définie, sortez vos crayons ! En effet, dessiner votre futur potager vous aidera à définir l’emplacement de chaque plant selon ses besoins et à penser chaque détail : création d’allées, emplacement du compost, emplacement des fleurs pour attirer les insectes pollinisateurs… De nombreux livres vous aideront à définir le potager qui vous ressemble ! Pour débuter certains légumes sont plus faciles que d’autres : laitue, chou kalé, courge ou encore courgette raviront les papilles de votre famille sans trop d’entretien.

Entretenir son potager

Une fois le potager installé, les semis réalisés et les plants bien au chaud dans le sol, il faudra entretenir votre potager. Quelques aménagements bien pensés pour votre maison neuve vous aideront à vous occuper de cet espace fertile.

L’installation d’un composteur est quasiment obligatoire pour bien entretenir votre potager. Les différents déchets biologiques liés à la culture de vos plants peuvent ensuite venir enrichir votre potager. Vous pouvez trouver de nombreux types de composteur : en tas, en bois, en PVC ou encore lombricomposteur. Il vous reviendra de choisir celui qui s’adapte le mieux à vos envies.

Pour réaliser des économies d’eau et pour ménager une ressource qui se raréfie, vous pouvez installer une cuve récupératrice d’eau de pluie. Deux solutions s’offrent à vous : la cuve enterrée, plus esthétique ou la cuve hors-sol, moins coûteuse. La cuve est raccordée aux différentes descentes de gouttières de votre maison neuve et récupère ainsi les eaux pluviales. Une solution économique et écologique !

La domotique s’installe aussi dans votre potager avec l’arrosage automatique au goutte-à-goutte ! Facilitez-vous la corvée d’arrosage en installant ce système couplé à un programmateur pour un arrosage économique et régulier (même durant vos absences ou vos vacances).

Sans aucun doute, votre potager sera extrêmement productif. Il vous faudra alors stocker vos productions dans un lieu sec, à l’abri de la lumière et facile d’accès pour cuisiner. Lors de la conception de votre maison neuve, prévoyez un cellier ou aménagez un espace dans le garage pour le stockage de vos denrées alimentaires.

Nos garanties constructeur

UNE MAISON 100% PERSONNALISÉE

Définir un style architectural (contemporain, moderne, traditionnel) et un plan adapté à votre mode de vie pour mettre en lumière votre projet de construction, tel est notre quotidien !

SERVICE 3 EN 1

Nos conseillers habitat vous accompagnent tout au long de votre projet : Terrain – Maison - Financement, afin de garantir sa réussite et de satisfaire vos exigences !

PLUS DE 67 ANS D'EXPÉRIENCE

Maisons de l’Avenir inspire confiance et sérénité, c’est sans doute à cause de sa longue expérience : + de 67 ans de constructions de maisons individuelles, c’est un vrai gage de qualité !