Loire-Atlantique / Vendée

Loire-Atlantique : la construction en chiffres

Nantes Métropole gagne 6 000 nouveaux habitants chaque année. Une augmentation qui profite à la ville de Nantes, mais aussi aux 23 autres communes de l’agglomération. Les familles s’orientent principalement vers la seconde couronne nantaise, pour concilier proximité du centre de Nantes, qualité de vie et prix du foncier plus abordables. Les terrains à bâtir demeurent l’investissement privilégié des primo-accédants : un acquéreur sur 4 a moins de 30 ans sur la seconde couronne.

L’accession à la propriété en Loire-Atlantique

Malgré la prédominance du locatif pour répondre à la forte demande résidentielle à Nantes, le parc de logements de Loire-Atlantique est principalement composé de maisons individuelles : 62%, contre 36% d’appartements. 6 points de plus que la moyenne nationale, qui témoignent d’une empreinte de la culture de la propriété bretonne. Et 91% de ces logements individuels sont occupées par leur propriétaire.

Mais le département présente cette singularité de proposer trois marchés immobiliers distincts, entre Nantes, zones rurales et littoral. A Nantes, 6ème métropole française, l’habitat collectif prédomine à 80%. Et seulement 38% des propriétaires occupants sont propriétaires de leur logement. Dans les zones peu urbanisées (zones rurales et périphéries), 90% du parc est composé de logements individuels. Le littoral fait la part belle aux résidences secondaires, qui représentent 48,6% du parc de logements.

La construction de maisons neuves en Loire-Atlantique

Les Notaires de l’Ouest observent un regain d’activité du marché immobilier en Loire-Atlantique en 2015. Le département enregistre 27% des ventes de terrains à bâtir de la Bretagne historique. Les ventes se concentrent particulièrement sur la seconde couronne nantaise (34% des ventes du département !). Et en 2014, 4 283 constructions de maisons individuelles ont été autorisées (5 084 en 2015) et 4 095 ont été mises en chantier.

Avec un prix médian de 130€ par m2, une surface médiane de 500 m2, il faut compter environ 66 200€ pour acquérir un terrain à bâtir dans le département. Mais là encore, le département présente des disparités : à Nantes, commune la plus prisée, les terrains peuvent atteindre plus de 400€ le m2. Un terrain de 300 m2 se négocie autour de 140 000€. En seconde couronne, les prix baissent jusqu’à 150€ par m2. Dans le nord du département (Châteaubriant, Guéméné), il est encore possible de trouver des terrains de 1 000 m2 à moins de 30 000 €.

Nos garanties constructeur

Une maison 100% personnalisée
Définir un style architectural (contemporain, moderne, traditionnel) et un plan adapté à votre mode de vie pour mettre en lumière votre projet de construction, tel est notre quotidien !
Service 3 en 1
Nos conseillers habitat vous accompagnent tout au long de votre projet : Terrain- Maison- Financement, afin de garantir sa réussite et de satisfaire vos exigences !
Plus de 67 ans d'expérience
Maisons de l’Avenir inspire confiance et sérénité, c’est sans doute à cause de sa longue expérience : + de 67 ans de constructions de maisons individuelles, c’est un vrai gage de qualité !