Actualités

28 juin 2017

Un vent d’air pur dans votre maison

spring-garden-window-frame-view

Il n’y a pas qu’à l’extérieur que notre respiration souffre de la pollution ambiante : sachez que nous restons ne moyenne 85% du temps à l’intérieur, à part, bien sûr, pour les professions à l’air libre. La pollution de l’air intérieur peut avoir des conséquences sur la santé et le bien-être, comme le pointe l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Voici quelques conseils pour améliorer la qualité de l’air de votre maison.

Moins de produits chimiques, plus de courants d’air

Tout d’abord : éviter les produits chimiques type aérosol et leur privilégier des produits éco-labellisés. Pas la peine de rajouter des agents nocifs supplémentaires !

Il est également conseillé d’aérer votre maison au moins 30 minutes en été, et 5 minutes en hiver (n’oubliez pas de couper le chauffage !). L’idéal étant de créer un courant d’air pour évacuer l’air impur.

Un conseil qui peut étonner : il est conseillé d’aérer pendant trois jours ses nouveaux meubles avant leur installation, pour enlever les odeurs et particules véhiculés par les emballages et les conditions de stockage.

N’oubliez pas de nettoyer les filtres !

Le balai, c’est silencieux… mais la poussière la plus fine est bien souvent déplacée plutôt qu’éliminée. Privilégiez donc l’aspirateur, et n’oubliez pas de nettoyer régulièrement son filtre.

Dans la famille des filtres, n’oubliez pas non plus celui de votre hotte et des systèmes de ventilation.

Enfin, aérez et ventilez très régulièrement vos pièces d’eau pour chassez les bactéries et les moisissures qui adorent les endroits humides.