Actualités

30 sept 2017

Primo accédant : comment bien acheter sa première maison ?

house-2368389_1280

Ahhh, la première maison : c’est un objectif que beaucoup de Français rêvent d’atteindre et lorsqu’ils entament les démarches, on les appelle les primo accédants. Néophytes des plans de financement et de l’univers immobilier, foncier, etc, ils bénéficient de toutes les attentions avec le Prêt à Taux Zéro +. Mais comme eux, vous ne pourrez pas couper au plan de financement et à toutes les étapes d’achat ! Voici quelques conseils pour ne pas tomber dans les erreurs classiques.

Avec ou sans apport ?

Même si un apport personnel est toujours appréciable (généralement entre 5 et 10% du coût de votre achat), puisque les banques estiment avant tout leur prise de risque à investir dans votre projet. Mais si vous disposez d’un dossier financier sain, voire blanc comme neige, vous pouvez espérer vous voir accorder un prêt immobilier même sans apport personnel. Votre dossier sera scruté attentivement pour connaître votre capacité à l’épargne et à la gestion de vos comptes. Emploi stable, absence de découverts et de dépenses « à risques », ou encore de crédits en cours joueront forcément en votre faveur.

Comment s’y retrouver dans tous ces prêts ?

On vous l’a dit, le primo-accédant dispose d’un panel de prêts dédiés pour l’encourager à s’installer. Il y a bien sûr le PTZ+, comme dit plus haut. Ce dispositif vous permet de financer une partie de votre acquisition avec une prêt immobilier qui écarte les frais de dossier et les intérêts. Valable pour un logement neuf ou à rénover. Mais il existe aussi le Prêt épargne logement (PEL), le prêt conventionné, ou encore le prêt à l’&accession sociale, pour les ménages aux revenus modestes qui souhaitent acquérir leur chez-soi. Certains prêts peuvent être cumulés : à voir selon votre situation financière !

Quel bien voulez-vous acquérir ?

On parle de démarche, mais savez-vous vraiment quelle maison est faite pour vous ? Quelle surface, quel caractère, quelles performances énergétiques, et quel environnement ? Il est bon de faire un tour du marché avec son budget en tête pour comprendre le marché de l’immobilier au temps T.

Vous l’aurez compris, un zest de patience, un brin de recul et un bon conseiller immobilier peuvent faciliter l’achat de votre première maison !