Actualités

26 juil 2017

Maison active, notre futur proche

solar-panel-array-1591358_1280

Trop passives, nos maisons ? Après la révolution de maisons à énergie passive, à l’image de notre Bâti Passiv, l’avenir de nos habitations, c’est la production d’énergies. Cap sur la maison active de demain !

Qu’est ce qu’une maison active ? Tout simplement une maison qui produit encore plus d’énergie qu’elle n‘en consomme… Et cette énergie, on peut même la revendre ! Plus concrètement, la maison active a toutes les caractéristiques d’un bâtiment passif : haute étanchéité à l’air, dépenses et consommation énergétiques au plus bas, isolation thermique renforcée, suppression des ponts thermiques, exposition pensée pour capter au mieux les rayons et la chaleur du soleil…

Mais elle a pour elle, en plus de ces caractéristiques qui deviennent de plus en plus courantes dans les constructions françaises, tout un dispositif de production et de stockage d’énergies. Panneaux photovoltaïques, chauffe-eau solaire ou éoliennes, il est possible de coupler plusieurs dispositifs pour produire soi-même sa propre énergie.

Quand la domotique s’en mêle

Les maisons actives peuvent également compter sur nos progrès considérables en matière de domotique pour économiser et générer de l’énergie : ainsi les volets et stores de la maison s’ouvrent et se ferment pour gagner en chaleur naturelle ou, au contraire, la garder. La domotique permet de gérer la ventilation, la température du frigo, l’intensité de l’éclairage… Et tout ça peut même se piloter par smartphone.

Ces maisons dites Bepos figurent déjà la réglementation thermique 2020 : pour les bâtiments publics, l’échéance est déjà fixée à 2018 !